Jean-Yves pennec

Artiste Plasticien

Jean-Yves PENNEC © Tous droits de reproduction réservés -  Mise à jour 04-2015

Contact mail :  Jeanyvespennec@wanadoo.fr


Ils ont écrit


« L'origine du travail de Jean-Yves PENNEC : le matériau qu'il a choisi comme moyen exclusif d'expression est le cageot. Et cette origine même, qui relève du domaine de la transformation, représente un passage, une mutation de la matière la plus sommaire, la plus brute, la plus réelle, en un objet, le plus immatériel, le plus irréel, intangible qui est l'oeuvre d'art »   

Dominique STELLA



« Pour créer, un artiste peut s'emparer du matériau le plus ordinaire et sans en modifier l'aspect, totalement le transformer, c'est ce à quoi parvient jean-Yves PENNEC... Magie de l'art qui, transmuant un matériau des plus banals, nous donne cette émotion particulière que nous éprouvons lorsque nous découvrons une réalité que nous n'avons jamais vue. »

Charles JULIET



« Il prend le cutter et la colle; il déconstruit le vague et quelque chose s'opère qui n'a jamais existé depuis le commencement du monde et ne sera pas répété : une oeuvre où toute finitude est contredite, ne serait-ce que pour un temps- mais c'est ce temps là que nous vivons, où l'émotion prend coeur et quelquefois s'obstine ».


Pierre LIEUTAGHI






« Jean-Yves PENNEC déchiffre et recueille les enluminures peintes sur les cageots, épelle l'alphabet occulte, criant, de l'âge de l'abondance. Il va plus loin. Il recombine les unités qu'il a repérées, engage cette  morphologie dans une syntaxe extraordinairement subtile, où la répétition d'un même élément produit un énoncé imprévisible, entièrement neuf. »


Pierre BERGOUNIOUX


« L'oeuvre se déploie et se compose, telle la vie, taches sombres ou flamboyantes, espaces vides ou saturés, émotions nostalgiques ou légères, le tableau s'impose, message intense, singulier, intime, qui nécessite de notre part une lecture sociale, philosophique et artistique »

Leïla SOUISSI


« Jean Yves PENNEC met en cage les formes qui l'inspirent, construit son monde et nous invite à y pénétrer »


Arlette ALBERT-BIROT



ILS ONT ÉCRIT


« Au moyen du petit bois dont on allume les feux, Jean-Yves PENNEC éclaire nos regards du beau silence mathématique où se croisent et se décroisent les fugues encloses d'un accordeur de lumière. Quand les cageots auront disparu, ses compositions de bois léger et de colle ne cesseront de faire signe aux grands peupliers-comme le cerf-volant du haïkiste  « toujours à la même place dans le ciel d'hier. »

Hubert HADDAD


« J'étais à peu près certain que les arbres savaient écrire, mais je manquais d'un interprète. Voilà un vide ou plutôt une défaillance que vous corrigez. »

Jean-Claude CARRIERE



« PENNEC est le fils spirituel d'Arman, de Raymond Hains, de Jacques Villeglé, de François Dufrêne, de Mimmo Rotella. Il est l'héritier de ces artistes qui s'approvisionnaient dans les décharges. »

Dominique STELLA



« PENNEC nous rappelle ses jeux d'enfant qui l'ouvraient au monde et qui ici, esquissent la fable de sa mythologie personnelle. »

Alain LE BEUZE

LES OEUVRES